Cette table ronde participative sera animée par Marjory Texier, Wedding planner depuis 10 ans pour l’agence Com’une Orchidée et secrétaire générale de l’Assocem :

 

Il n’y a pas de mariage sans prestataires, qu’ils soient choisis ou non par vous, les relations, comme toute interaction humaine, peuvent être des plus harmonieuses mais aussi des plus  compliquées… Encore un sujet qui concerne chaque wedding planner, débutant ou expérimenté, sur lequel il sera intéressant d’échanger…

 

Nous le savons tous, les prestataires peuvent être autant nos meilleurs amis que nos meilleurs ennemis… ! Car si le plus souvent tout se passe bien, il arrive parfois que les échanges et par conséquent le travail soit plus difficile… Il arrive parfois que les futurs mariés imposent un prestataire qui n’ait absolument pas envie de travailler en collaboration avec un wedding planner. Pas de panique, bien souvent, c’est la peur ou une méconnaissance de notre métier qui le fait agir ainsi, et ce premier climat tendu disparait au fil des échanges… Parfois, c’est un peu plus tenace, peut-être dû à une mauvaise expérience. Mais là encore, la diplomatie et la patience permettent le plus souvent d’arranger les choses… Parfois malheureusement, malgré tous nos efforts, la relation reste conflictuelle.

 

Il est également courant que les relations évoluent suivant l’avancement des préparatifs… L’enthousiasme, l’adaptabilité et les engagements d’avant signature parfois s’estompent le premier acompte versé… Comment aborder ces difficultés en face d’un professionnel qui est le plus souvent lui aussi chef de son entreprise ? Comment jouer son rôle de chef d’orchestre sans virer big boss ? Car des prestataires dépendent la réussite du mariage de vos clients et quand vous les avez recommandés, c’est aussi l’image et le sérieux de votre propre agence qui sont mis en jeux.

 

Enfin, il y a notre rôle d’intermédiaire entre les mariés et les prestataires. De nouveau, quand les rapports sont au beau fixe, pas de soucis, mais si une partie éprouve des difficultés dans sa relation avec l’autre, c’est à nous wedding planner de trouver les solutions et d’apaiser les tensions. Pas toujours évident d’être au milieu de cette relation triangulaire où si nous comprenons les arguments de chacun, il reste parfois difficile d’avoir le rôle de médiateur entre les 2 parties.

 

Une table ronde qui s’annonce riche d’échanges et de partages d’expériences variées !

 

 

Pas encore inscrit au séminaire ?! Pour y remédier c’est par ici : http://www.assocem.org/le-seminaire-wedding-planner/

Date limite des inscriptions : le 7 Novembre