Article rédigé par Virginie BRABANT de l’agence EfféeDora (membre Assocem).

 

Qu’est-ce qu’un rituel de cérémonie laïque ?

De plus en plus plébiscitée, la cérémonie laïque, ou cérémonie d’engagement, est la représentation du mariage dans sa forme la plus libre. Vous pouvez en effet faire absolument tout ce que vous désirez au cours de cette cérémonie. Il n’y a pas de règle figée. Toutefois votre officiant sera amené à créer une trame pour garder une certaine cohérence et donner du sens à votre union. C’est ainsi que l’on commencera généralement par une entrée des mariés (accompagnés ou non), suivi d’un mot d’accueil de l’officiant, de témoignages sur l’histoire du couple, de l’échange des vœux et/ou des alliances, du bisou et enfin on terminera par la sortie des jeunes mariés. Mais autour de cette ligne directrice, le couple peut faire le choix d’agrémenter la cérémonie avec des rituels. Leur but étant d’exprimer, de façon symbolique, ce qu’est leur couple, ce que le mariage représente pour eux et ce à quoi ils aspirent pour l’avenir.

ASSOCEM-EFFEDORA-MARIAGE-ASSOCIATION-CEREMONIE-LAIQUE-RITUELS 1

Crédit photo : EfféeDora

 

Par où commencer ?

Le premier conseil que nous pouvons vous donner c’est de ne pas multiplier le nombre de rituels au cours de la cérémonie. Un ou deux sont largement suffisants. Il faut comprendre qu’un rituel va prendre du temps pour sa mise en place, sa réalisation et pour ranger ensuite le matériel qui aura pu être utilisé. Que vous recherchiez du romantisme, de la joie ou de la solennité, le rituel doit servir de moyen d’expression pour vous. Ce n’est ni une animation, ni un show que vous devez faire pour vos invités.

Avant de foncer tête baissée dans le catalogue des rituels existants, posez-vous donc ces questions :

  • Pourquoi cette union est-elle si importante pour moi ?
  • Qu’est-ce que je veux faire passer comme message aux personnes présentes, à mon fiancé / ma fiancée ?
  • Qu’est-ce que j’ai envie de ressentir durant cette cérémonie ? Comment est-ce que je veux la vivre ?

En fonction de vos réponses vous pourrez alors soit piocher dans un rituel déjà connu, soit en créer un à votre image ! Encore une fois c’est la symbolique qui fera la force du rituel. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec ceci, dîtes-vous qu’il n’y a absolument aucune obligation, c’est votre mariage !

 

Qui participe ?

Première étape, il faudra définir si vous souhaitez faire un rituel juste à deux ou si vous souhaitez faire intervenir des personnes importantes pour vous : témoins, enfants, ami(s) proche(s), membre(s) de la famille, etc.

Seconde étape, si vous voulez être accompagnés de proches, il faudra leur demander s’ils sont d’accord, s’ils se sentent à l’aise avec cela. Leur participation ne devra pas leur être imposée, au risque qu’ils vous fassent faux-bon au dernier moment. En revanche, se joindre à vous pour un rituel peut être un excellent moyen pour eux de s’investir, sans pour autant prendre la parole et énoncer un long discours devant tout le monde. Parfois, être simplement présents à vos côtés peut être ressenti comme un moment très fort, privilégié.

 

Les symboliques les plus fréquentes

Ce qui revient le plus souvent, et c’est bien légitime, est l’association de deux familles, de deux histoires, de deux personnes. En un mot : l’UNION.

On pourra aussi axer la cérémonie sur l’AVENIR, sur ce que vous souhaitez créer et vivre ensemble. Les promesses que vous souhaitez vous faire mutuellement.

Il est également possible de parler surtout de l’AMOUR. Le vôtre, celui de votre famille, de vos proches. L’amour que vous souhaitez partager avec les autres. Ce que vous n’avez peut-être jamais osé dire à l’autre et / ou que vous aimeriez dire devant tout le monde.

 

Les autres symboliques possibles

Les familles recomposées pourront, grâce aux rituels, mettre l’accent sur le fait d’unir des parents et des enfants nés de précédentes unions, pour ne former qu’une seule et même famille

Vous pourrez souhaiter marquer le renouveau dans votre vie grâce à cet engagement. Tourner la page sur le passé, marquer l’instant présent et préparer ce nouvel avenir à deux.

La réconciliation, avec votre histoire ou certaines personnes. Avoir à vos côtés pour un rituel une personne avec qui vous avez pu être fâché(e), peut être un très beau message à faire passer. Ceci vous permettra de commencer sereinement votre vie de jeune marié(e).

Le souvenir des personnes absentes. Vous pouvez tout à fait commencer la cérémonie en « accueillant » symboliquement les personnes que vous auriez aimé avoir à vos côtés pour ce jour si important, en allumant une bougie par exemple. Il est également possible d’inclure cette pensée au cours d’un rituel avec des couleurs qui leurs seraient dédiées ou la répétition d’un geste (nouer un ruban supplémentaire, …) en son honneur.

Généralement vous serez entourés d’un certain nombre de personnes, amis, famille, collègues, etc. S’ils sont là c’est parce que vous avez un lien avec chacun d’entre eux. Aussi la notion de partage peut être mise en avant. Ils font tous partie de votre histoire alors vous pouvez souhaiter leur faire savoir qu’ils sont tous importants à vos yeux : portez un toast avec eux ou les faire participer à un rituel commun leur fera vivre pleinement votre engagement.

 

A quel moment faire les rituels ?

Tout dépendra du message que vous souhaitez faire passer et du type de rituel choisi.

Si c’est un rituel de partage ou qui va créer du mouvement, de l’animation, privilégiez la fin de la cérémonie pour enchaîner gaiement avec le vin d’honneur.

Si c’est un rituel chargé en émotion, romantique, on le rapprochera du moment où vous allez vous dire « oui ».

Si c’est plutôt une introduction à votre histoire, une pensée aux absents ou un fil conducteur pour votre cérémonie, alors il pourra être fait dès le début.

 

Nos conseils :

Soyez vous-même !

Ne pas vouloir en faire trop.

Si vous souhaitez faire participer les gens : Limitez le nombre d’intervenant ou alors laissez la possibilité aux invités de poursuivre durant le vin d’honneur ou la soirée (capsule temporelle, petits mots à suspendre, bibliothèque des amoureux, etc.).

 

Liste de rituels connus (non exhaustive) :

Pelotes de laine : Tous les invités, armés de leurs plus belles pelotes de laine, vont tisser une immense toile en les lançant au-dessus des mariés pour créer le lien entre chaque personne présente qui fait maintenant partie de la vie du couple. A privilégier en fin de cérémonie.

Bouteille de vin : Comme chacun sait, il est des vins qui se bonifient avec le temps. Vous déposerez une bouteille de bon vin dans une boîte que vous scellerez durant la cérémonie pour l’ouvrir 1 an, 5 ans ou 10 ans plus tard… Vous pourrez la savourer en vous remémorant cette merveilleuse journée. Pour prolonger ce rituel, quand vous ouvrez une bouteille vous pouvez la remplacer aussitôt par une nouvelle, et vous scellez de nouveau la boîte pour quelques années. Vous pouvez aussi opter pour une variante avec une bouteille de rhum par exemple.

Lettre d’amour : Chaque marié écrit une lettre pour l’autre. Elle peut être lue le jour du mariage ou conservée pour plus tard. Ce rituel se combine parfaitement avec celui de la bouteille de vin ou de la capsule temporelle. On glissera alors les lettres à l’intérieur des boîtes avant de les sceller.

ASSOCEM-EFFEDORA-MARIAGE-ASSOCIATION-CEREMONIE-LAIQUE-RITUELS 2

Crédit photo : Fred Sanzey

 

Capsule temporelle : Ce rituel permet de faire participer vos proches. Dans une boîte vous laisserez des mots, des objets, tout ce que vous voulez pour vous souvenir de cette journée si particulière. La boîte est ensuite scellée ou fermée à clé, pour un nombre d’années à déterminer. Pensez à prévenir vos invités en avance si vous souhaitez qu’ils aient rédigé un mot à votre attention, ou alors laissez la à disposition durant la soirée pour qu’ils aient le temps de participer.

ASSOCEM-EFFEDORA-MARIAGE-ASSOCIATION-CEREMONIE-LAIQUE-RITUELS 3

Crédit photo : EfféeDora

 

Le cocktail : Dans l’idée de partager cette étape importante de votre vie, vous pouvez durant la cérémonie créer un cocktail (alcoolisé ou non). Idéalement pour chaque ingrédient vous faites intervenir une personne qui vous est proche. Quand elle viendra ajouter son ingrédient, on expliquera ce que cela représente pour vous. Ce rituel permet aussi de faire intervenir les enfants en ajoutant par exemple des feuilles de menthe ou des glaçons. Les mariés peuvent ensuite servir le cocktail à tout le monde ou simplement trinquer de loin. Vous pouvez aussi prévoir que ce cocktail soit déjà tout prêt sur un plateau pour les invités. C’est un très bon signal pour enchaîner sur le vin d’honneur. Vous pouvez aussi l’offrir sous forme de mignonnettes, en cadeau à la place des dragées.

La bibliothèque des amoureux : Pour un moment très poétique et très personnel, il est possible de demander à vos proches de vous offrir un livre qui les touche particulièrement. Ils pourront vous glisser un mot à l’intérieur vous expliquant pourquoi ils ont fait le choix de vous offrir ce livre en particulier. Au cours de la cérémonie ils seront alors invités à déposer ce livre dans une valise ou sur une bibliothèque pour constituer votre bibliothèque des amoureux. Un bon moyen de penser à eux quand vous ouvrirez chacun de ces livres et, plus tard, d’échanger avec eux sur ce que vous avez ressenti durant votre lecture.

Les pierres : Durant la cérémonie, chaque invité conservera dans ses mains une pierre et formulera un vœu pour vous. Le moment venu, tous les invités viendront déposer leur pierre dans un grand vase (assez solide !). Ils auront la possibilité d’écrire sur leur pierre un mot résumant leur souhait ou simplement leur nom. Chacune des pierres sera ainsi « chargée » de tous leurs vœux de bonheur pour vous. Vous avez aussi la possibilité de missionner une ou deux personnes (ou les enfants) pour les récupérer afin de ne pas faire se lever tout le monde. 

Le sable : Très certainement le plus connu des rituels mais avec une symbolique très forte et universelle. Celle de l’union de deux personnes, de deux familles. Ce rituel peut être réalisé par les mariés seuls, avec chacun une couleur de sable qu’ils viendront verser dans un récipient commun (n’oubliez pas de penser à une solution pour fermer le récipient ensuite). En se mélangeant les grains deviennent impossible à séparer, c’est ce qui fait la force du mariage. Certain mélangeront le sable, d’autres laisseront les différentes strates visibles, à vous de choisir. Vous pouvez aussi inclure d’autres personnes. Que ce soit vos enfants, qui pourront avoir leur propre couleur de sable, ou bien vos invités avec soit plusieurs couleurs, soit une identique. Attention plus il y a du monde qui participe plus ce rituel peut être long, le temps que chacun se lève, prenne sa fiole de sable, la verse dans le vase et retourne s’asseoir. Il existe d’autres alternatives à ce rituel en remplaçant le sable par des billes de cire afin de former une bougie ou bien des billes de verre qui seront ensuite fondues chez un maître verrier pour former une sculpture.

ASSOCEM-EFFEDORA-MARIAGE-ASSOCIATION-CEREMONIE-LAIQUE-RITUELS 4

Crédit photo : Fred Sanzey

 

Planter un arbre : Un beau rituel pour évoquer l’avenir et la longévité du couple. On prendra un arbre jeune que l’on plantera généralement dans un pot lors de la cérémonie mais ensuite dans le jardin de la maison des mariés afin qu’il prenne racine et se développe au fils des années, en même temps que votre foyer.

Suspendre des mots sur un arbre : Toujours dans l’idée de faire participer vos invités, vous pouvez prévoir un arbre ou un cadre avec des fils pour permettre aux gens de suspendre un mot, une pensée, un souhait, une parole bienveillante à votre attention. C’est un rituel qui prend du temps mais qui peut très bien être fait lors d’une pause musicale s’il y a un groupe en live qui accompagne la cérémonie.

Le thé : Directement issu des coutumes asiatiques, ce rituel tout en délicatesse, consiste à faire éclore et infuser une fleur de thé (prévoir un beau récipient transparent) et de faire partager aux mariés une tasse de ce thé, symbole de l’éclosion de leur amour. Il est possible aussi de faire servir par les mariés, une tasse à leurs parents, comme dans la tradition chinoise, pour les honorer et les remercier. Ce rituel assez visuel et « lent », fonctionne bien pour des petits mariages avec peu de personnes (maximum 30).

Les rubans : Un rituel assez répandu mais qui donne un très bel effet visuel et qui permet de faire participer les témoins. L’idée est de lier les mains des mariés à l’aide de rubans de couleurs. De nombreuses variantes sont possibles en donnant une symbolique à chaque couleur de ruban, ou en énonçant une promesse que se font les mariés pour chaque nœud, ou encore en recevant les souhaits bienveillants de vos proches qui participeront, etc.

ASSOCEM-EfféeDORA-MARIAGE-ASSOCIATION-CEREMONIE-LAIQUE

Crédit photo : Fred Sanzey

 

Le fil rouge du destin : Dans la culture chinoise et japonaise, une légende dit qu’un fil rouge relie ceux qui sont destinés à vivre ensemble. Ce fil peut s’étirer et s’emmêler mais il demeure présent quoi qu’il arrive. Au cours de votre cérémonie, vous pouvez matérialiser ce fil rouge pour montrer que vous étiez fait l’un pour l’autre. Que « c’était écrit » que vous deviez vous marier ensemble.

Bougie Placer une cérémonie sous le signe de la lumière peut plaire et être parlant pour toutes les religions ou pour toutes les personnes non croyantes. Ici on allumera trois bougies. La première peut être allumée par un parent et symboliser le passé, la seconde par un ami ou par l’officiant pour parler du présent, enfin un enfant ou le couple allumera la troisième pour illuminer le futur. Privilégier ce rituel en intérieur pour un rendu plus fort. Vous pouvez mettre les bougies dans des vases ou de grandes lanternes afin d’éviter qu’elles ne s’éteignent durant la cérémonie.

 

La liste pourrait encore être rallongée mais sachez que vous pouvez complètement faire appel à votre créativité et vous appuyer sur votre officiant pour concevoir un rituel encore plus personnalisé pour rendre ce moment unique et à votre image.